Treatment options for wood pile leachates and runoff

A number of Canadian provinces have been developing codes of practice and guidelines to control the discharge of leachate or storm water runoff from log storage areas, bark piles or related wood processing activities. These management practices alone might not sufficiently attenuate the environmental effects of stormwater runoff and leachate. In these cases, treatment can be considered as an additional option.

NCASI Technical Bulletin No. 974, Characterization, Toxicology, and Management and Treatment Options for Wood Pile Leachates and Runoff: Part II – Case Studies, examines the characteristics and effectiveness of various leachate/stormwater full-scale treatment systems in operation across Canada. Treatments include aerated ponds, irrigation, wetlands, sand filtration, biological trickling filtration, and natural attenuation.

Nine facilities participated in this study. Each was described in terms of site and climatic conditions, relevant permitting issues, treatment principle, operation and performance, final effluent effect on the receiving environment, and, when available, capital and operating costs.

This work follows up on NCASI Technical Bulletin No. 911 (2005), which compiled available information on the chemical characteristics and toxicity of leachate and stormwater runoff, potential best management practices, and available leachate treatment technologies.

The report was prepared by Dr. Ilich Lama at the NCASI Montreal office and is available to NCASI members for download at www.ncasi.org. For more information on the contents of the report, please contact Dr. Ilich Lama at the NCASI office in Montreal.

Contact Information 

 

Options de traitement des lixiviats et de l’eau de ruissellement des piles de bois

Un certain nombre de provinces canadiennes ont élaboré des codes de bonnes pratiques et des lignes directrices pour contrôler les rejets de lixiviats ou l’eau de ruissellement provenant des cours à bois, des piles d’écorces ou des activités reliées à la transformation du bois. Cependant, ces pratiques de gestion ne pourront probablement pas à elles seules atténuer suffisamment les effets environnementaux des lixiviats et de l’eau de ruissellement. Dans ce cas, le traitement peut être une option à considérer. 

Le Bulletin technique no 974, Caractérisation, toxicologie, gestion et options de traitement des lixiviats et de l’eau de ruissellement des piles de bois: Partie II – Études de cas, examine les caractéristiques et l’efficacité de divers systèmes de traitement à grande échelle des lixiviats et de l’eau de ruissellement qui sont présentement en exploitation au Canada. Les systèmes de traitement examinés comprennent l’étang aéré, l’irrigation, le marais artificiel, le filtre à sable, le lit bactérien et l’atténuation naturelle.

Neuf installations ont participé à cette étude. Pour chacune des installations, le rapport décrit les conditions climatiques, les conditions particulières de l’installation, les conditions pertinentes dans les certificats d’autorisation, le principe de fonctionnement du traitement, l’exploitation et la performance du système de traitement, l’impact de l’effluent final sur le milieu récepteur et, le cas échéant, les coûts d’exploitation et le coût en capital.

Cette étude fait suite aux travaux décrits dans le Bulletin technique no 911 de NCASI sur les caractéristiques chimiques et la toxicité des lixiviats et de l’eau de ruissellement, sur les pratiques susceptibles de constituer les meilleures options de gestion, et les méthodes actuelles de traitement.

Le rapport a été préparé par Dr. Ilich Lama du bureau canadien de NCASI à Montréal. Les membres de NCASI peuvent télécharger le rapport en allant au www.ncasi.org. Pour en savoir plus sur le contenu du rapport, veuillez contacter Dr. Ilich Lama au bureau de NCASI à Montréal.

Contact