Forest management’s role in helping maintain conservation values

Biodiversity, a key societal value, is a concept that is both difficult to define and challenging to measure. As biodiversity is a complex idea encompassing many spatial and temporal scales, its conservation value is often measured in terms of indicators and criteria. Biodiversity concepts such as “fragmentation”, “endemism”, and “representation” are useful in that they offer a framework under which effects of human intervention on the landscape can be measured. These concepts can help in the identification of priorities for conservation that are likely to help maintain biodiversity at some scale.

To help understand these issues, NCASI participated in a review of criteria and indicators, published by the Yale School of Forestry in 2005, which examined criteria used by global conservation organizations in the designation of conservation priorities around biodiversity.

NCASI recently published Technical Bulletin No. 983, The Role of Forest Management in Maintaining Conservation Values. In the report, these same criteria are reviewed and are explored in terms of their foundations in science and societal priorities. Some criteria used are directly measurable and quantifiable, and are directly linked with certain aspects of biodiversity. Other criteria tend to be relative, and are more connected with social norms and desires, or public perceptions, rather than with ecological or environmental sciences.

Where possible, the report clearly separates the two influences (ecological/environmental or social), and links each criterion based in science with the supporting literature. The role that both types of criteria play in designing effective forest policy is also explored. The report links conservation criteria with sustainable forest management, and the aspects of forest research and management approaches that are designed to enhance achievement of these criteria, and hence aid in the long-term conservation of biodiversity.

For more information, contact Kirsten Vice or Dr. Darren Sleep in NCASI’s Montreal office.

Contact Information 

 

Le rôle de l’aménagement forestier dans le maintien des valeurs de conservation

La biodiversité, une importante valeur sociétale, est un concept difficile à définir et à mesurer. Comme il s’agit d’une notion complexe couvrant de multiples échelles spatiales et temporelles, on mesure souvent sa valeur de conservation à l’aide d’indicateurs et de critères. Les concepts de biodiversité tels que « fragmentation », « endémisme » et « représentation » sont utiles, car ils offrent un cadre de travail à l’intérieur duquel il est possible de mesurer les effets de l’intervention humaine sur le paysage. Ces concepts peuvent être utiles pour définir les priorités de conservation susceptibles de maintenir la biodiversité à une certaine échelle. 

Pour mieux comprendre ces questions, NCASI a participé à une revue des critères et des indicateurs publiés par le Yale School of Forestry en 2005 qui avait examiné les critères utilisés par les organismes internationaux de conservation pour définir les priorités de conservation reliées à la biodiversité.

NCASI a récemment publié le Bulletin technique no 983, Le rôle de l’aménagement forestier dans le maintien des valeurs de conservation. Dans ce rapport, NCASI a passé en revue ces mêmes critères et les a évalués sur le plan de leurs assises scientifiques et des priorités sociétales. Certains critères sont directement mesurables et quantifiables et ont un rapport direct avec certains aspects de la biodiversité. D’autres critères sont plutôt relatifs et sont davantage reliés aux normes et aux désirs sociaux ou aux perceptions publiques qu’aux connaissances scientifiques en matière d’écologie et d’environnement.

Dans la mesure du possible, on a clairement séparé les deux influences (écologique/environnementale, ou sociale) dans le rapport. Si le critère reposait sur des bases scientifiques, on l’a relié au document pertinent dans la littérature. On a également exploré le rôle que jouent les deux types de critères dans l’élaboration de politiques forestières efficaces. On a aussi relié les critères de conservation à l’aménagement forestier durable ainsi qu’aux aspects de la recherche sur la foresterie et aux approches de gestion qui permettraient de respecter ces critères et, par conséquent, de contribuer à conserver la biodiversité à long terme.

Pour en savoir plus, contactez Kirsten Vice ou Dr. Darren Sleep au bureau de NCASI à Montréal.

Contact