First caribou research field season completed

In April 2013, 14 adult female caribou were successfully transported from Fairbanks, Alaska to a holding facility near Fort St. John, British Columbia (BC). Soon thereafter, final disease testing to pass CFIA (Canadian Food Inspection Agency) quarantine was completed, and Phase II of the NCASI-University of Northern British Columbia caribou research project began.

Two research efforts are now ongoing: sampling with the tamed caribou to evaluate relationships between caribou nutrition in summer and the various habitats available to them, and continuation of capture and sampling of wild caribou to determine body condition and pregnancy status. Overarching goals of the project are to 1) evaluate the degree to which there may be nutritional limitations in free-ranging caribou herds, 2) identify nutritional value of various plant communities available to caribou across successional and ecological gradients, 3) identify vegetation attributes that account for variation in nutritional value of the communities, and 4) evaluate the influences of forest management on the nutritional value of plant communities during summer.

Two areas identified for our studies of foraging/nutritional ecology using the tamed caribou are the boreal forests in the vicinity of Fort Nelson and montane forests and alpine communities to the east of Williston Lake and west of Fort St. John, BC.

We classify vegetation communities based on potential natural vegetation (PNV) categories, with an ultimate aim to tie our nutritional ecology data to PNV-based vegetation classifications used by government and industry in BC. We used captive, tamed mountain caribou in a series of foraging trials to measure forage selection patterns, bite mass and biting rate, forage intake rate, digestible energy (DE) and digestible protein (DP) levels in caribou diets, and per minute (“instantaneous”) and 24-hr intake rates of forage, DE, and DP in the various habitats in our study.

From early July through early October 2013, four cow-calf pairs (per pen) were held for three days in pens placed in the habitats of our study areas. We typically operated two pens simultaneously, and foraging was sampled intensively two days (after the first day to allow habituation of the caribou to the site). Additionally, each caribou was equipped with an automated activity monitor, primarily to record amount of time spent feeding each day the caribou were in the pen.

Concurrent with the tamed caribou studies, sampling of wild caribou in BC has been conducted in both the montane and boreal areas where our tamed caribou were used. Body condition (the amount of body fat in the animal) of wild caribou was sampled using ultrasound and body condition scoring techniques. Blood samples were collected for pregnancy status, age was estimated, and a host of morphometric (e.g., leg length, girth circumference) data were collected. All caribou received either VHF or satellite collars.

The capture operations provide considerable opportunity for NCASI to collect data on body condition, which will be used as a relative index of the habitat quality encountered by free-ranging caribou.

Current plans include two more field seasons using the tamed caribou in northeastern BC. Three papers directly or indirectly related to our work have been accepted for presentation at this year’s North American Caribou Workshop in Whitehorse, Yukon in May 2014.

For more information on NCASI’s caribou research, please contact Dr. John Cook or Dr. Rachel Cook.

Contact information 

Caribou : fin de la première saison de recherche sur le terrain

En avril 2013, NCASI a piloté avec succès le transfert de 14 caribous femelles adultes de Fairbanks en Alaska à une installation de transit près de Fort St. John en Colombie-Britannique. Peu de temps après une mise en quarantaine exigée par l’Agence canadienne d’inspection des aliments pour vérifier la présence de maladies, NCASI et l’Université du Nord de la Colombie-Britannique ont pu entreprendre la Phase II du projet de recherche sur le caribou.

Deux activités de recherche sont présentement en cours: 1) recueillir des données sur les caribous apprivoisés pour évaluer les relations entre l’alimentation du caribou en été et les divers habitats à sa disposition et 2) poursuivre la capture de caribous sauvages et recueillir des données sur ceux-ci pour évaluer leur état corporel et leur état de gestation. Les objectifs fondamentaux du projet sont les suivants : 1) évaluer dans quelle mesure il pourrait y avoir des limites nutritionnelles chez les troupeaux de caribou en liberté, 2) déterminer la valeur nutritionnelle de diverses phytocénoses accessibles aux caribous au cours de différents stades évolutifs et écologiques, 3) déterminer les caractéristiques végétales qui permettent d’expliquer les variations observées dans la valeur nutritionnelle des phytocénoses, 4) évaluer de quelle façon l’aménagement forestier influence la valeur nutritionnelle des phytocénoses durant l’été.

Les deux régions choisies pour nos études sur l’écologie alimentaire/nutritionnelle à l’aide de caribous apprivoisés sont la forêt boréale située près de Fort Nelson et la forêt alpestre et les communautés alpines situées à l’est de Williston Lake et à l’ouest de Fort St. John en Colombie-Britannique.

Nous classons les phytocénoses en fonction de catégories de végétation naturelle potentielle (VNP) avec l’objectif ultime de pouvoir relier nos données d’écologie nutritionnelle aux classifications de la végétation basées sur la VNP dont se servent le gouvernement et l’industrie en Colombie-Britannique. Nous avons utilisé des caribous de montagne apprivoisés en captivité dans une série d’essais sur la recherche de nourriture afin de mesurer les profils de sélection du fourrage, la masse et la fréquence des bouchées, la vitesse d’ingestion du fourrage, l’énergie digestible (ED) et la teneur en protéine digestible (PD) dans le régime alimentaire des caribous. Nous avons également mesuré la vitesse d’ingestion du fourrage par minute (« instantanée »), la vitesse d’ingestion sur une période de 24 heures, l’énergie digestible et la teneur en protéine digestible dans les divers habitats faisant partie de notre étude.

Du début juillet jusqu’au début octobre 2013, nous avons placé quatre paires de femelles caribous/faons (par enclos) pendant une période de trois jours dans des enclos situés dans les habitats des régions faisant partie de notre étude. De façon générale, nous avons étudié deux enclos à la fois et nous avons échantillonné le fourrage de façon intensive pendant deux jours (soit un jour après l’arrivée des caribous dans les enclos afin qu’ils s’habituent au site). De plus, nous avons installé un récepteur automatisé de contrôle des activités sur chaque caribou afin d’enregistrer principalement le temps qu’ils consacraient à se nourrir pendant leur séjour dans l’enclos.

Pendant nos travaux sur les caribous apprivoisés, nous avons aussi échantillonné des caribous sauvages de la Colombie-Britannique dans les montagnes et les zones boréales où nous utilisions les caribous apprivoisés. Nous avons mesuré l’état corporel (les réserves adipeuses de l’animal) des caribous sauvages à l’aide d’un capteur ultrasons et de techniques d’évaluation de l’état corporel. Nous avons recueilli des échantillons de sang pour déterminer leur état de gestation. Nous avons estimé leur âge et avons recueilli une panoplie de données morphométriques (p. ex. la longueur des pattes, le périmètre thoracique). Tous les caribous ont reçu un collier doté d’un émetteur à ondes métriques (VHF) ou d’un émetteur par satellite.

Les activités de capture représentent une occasion particulièrement intéressante pour NCASI de recueillir des données sur l’état corporel du caribou qui seront utilisées pour établir un indice relatif de la qualité de l’habitat utilisé par le caribou sauvage.

Nous prévoyons étudier les caribous apprivoisés dans le nord-est de la Colombie-Britannique au cours de deux autres saisons de terrain. Trois présentations reliées directement ou indirectement à nos travaux font partie du programme du Colloque nord-américain sur le caribou qui se tiendra en mai 2014 à Whitehorse au Yukon.

Pour en savoir plus sur les travaux de recherche sur le caribou de NCASI, veuillez contacter Dr. John Cook ou Dr. Rachel Cook.

Contact