Technical Bulletins & Special Reports

Technical Bulletin No. 1066: Current State of Knowledge and Research on Woodland Caribou in Canada

June 10, 2020 Attachment: TB1066-Caribou-in-Canada

Download document

Woodland caribou (Rangifer tarandus caribou), a subspecies of caribou, has been listed under the Canadian Species at Risk Act (SARA) as threatened. Six populations of woodland caribou are recognized in Canada, where three have a conservation status of endangered (Southern Mountain, Central Mountain, and Atlantic-Gaspésie), one threatened (boreal), and two special concern (Northern Mountain and Newfoundland). Many of the populations across the species range are experiencing range retraction and population declines believed to be predominately driven by unsustainable predation that is facilitated through habitat alteration (i.e., habitat loss, degradation, and fragmentation). Additional threats contributing to the decline or that may serve to impede recovery of woodland caribou have been identified: range encroachment by other ungulates species (i.e., moose and deer); disease and parasites; forage and nutritional limitations; and climate change. These individually and cumulatively have been documented in contributing to the decline of the species. Current population estimates and trends for a significant portion of woodland caribou subpopulations remain unknown because of absence or infrequency of monitoring, making it especially challenging to attribute cause and effect of declines. Although the magnitude of scientific research undertaken to date to better understand this species is substantial, it remains incomplete in several key research areas. While significant efforts have been made to understand the species’ basic ecology and predator-prey dynamics, topics associated with genetics, nutrition, parasites, and diseases remain understudied across the species range, inhibiting effective management and recovery efforts for the species. Here, NCASI synthesizes current scientific literature to describe the state-of-knowledge of woodland caribou and conduct a gap analysis for the most recent decade (2009 to 2019) of research to assist the future direction of research and to identify knowledge and information gaps on woodland caribou.

KEYWORDS

boreal, caribou, climate change, disturbance, forest-dwelling, forest management, mountain caribou, predation, Rangifer tarandus caribou, research, woodland caribou.


RÉSUMÉ

Le caribou (Rangifer tarandus) est une espèce de la famille des chevreuils qui vit dans la toundra, la taïga et dans des habitats forestiers à des latitudes élevées de l’hémisphère nord, notamment dans certaines régions de la Russie et de la Scandinavie, des États-Unis et du Canada. Caribou est le nom commun utilisé en Amérique du Nord pour cette espèce, alors que renne est le nom commun utilisé en Europe et en Asie. Le caribou forestier (Rangifer tarandus caribou), une sous-espèce du caribou, est inscrit dans la catégorie des espèces menacées aux termes de la Loi sur les espèces en péril (LEP) du Canada. Six sous-populations de caribous forestiers sont reconnues au Canada: trois ont un statut d’espèce en voie de disparition (montagnes du Sud, montagnes du Centre, et Atlantique-Gaspésie), une a un statut d’espèce menacée (boréale) et deux ont un statut d’espèce préoccupante (montagnes du Nord et Terre-Neuve). Dans l’ensemble de l’aire de répartition du caribou forestier, il y a un déclin dans la plupart de ces populations et un rétrécissement de leur aire de répartition qui seraient largement causés, croit-on, par un niveau de prédation insoutenable rendue plus facile par une altération de l’habitat (perte, dégradation et morcellement de l’habitat). On a aussi identifié et documenté d’autres facteurs qui peuvent contribuer à empêcher le rétablissement du caribou forestier ou qui contribuent, individuellement ou cumulativement, au déclin de l’espèce, notamment l’empiètement de leur aire de répartition par d’autres espèces d’ongulés (c.-à-d. l’orignal et le chevreuil), les maladies et les parasites, la nourriture et les limites nutritionnelles ainsi que les changements climatiques. Les tendances et les estimations sur la taille des populations actuelles d’une grande partie des hardes de caribous forestiers ne sont pas connues en raison d’une absence de suivi ou d’un suivi peu fréquent, ce qui rend particulièrement difficile la détermination des causes et effets des déclins. Bien que la recherche scientifique entrepris jusqu’à ce jour pour mieux comprendre cette espèce soit considérable, elle demeure incomplète dans plusieurs domaines clés. Même si les efforts de recherche sur l’écologie de base de l’espèce et sur la dynamique proie-prédateur ont été considérables, les domaines de la génétique, de l’alimentation, des parasites et des maladies demeurent encore peu étudiés dans l’ensemble de l’aire de répartition de l’espèce, ce qui ralentit les efforts de rétablissement et de bonne gestion de l’espèce. Dans le présent rapport, NCASI résume où en est la littérature scientifique actuelle pour décrire l’état des connaissances sur le caribou forestier et effectue une analyse d’écart couvrant la décennie de recherche la plus récente (2009-2019) afin d’aider à orienter la recherche dans le futur et à identifier les connaissances et les renseignements manquants sur le caribou forestier.

MOTS-CLÉS

aménagement forestier, boréal, caribou, caribou de montagne, caribou forestier, changements climatiques, espèce sylvicole, perturbation, prédation, Rangifer tarandus caribou, recherche