NCASI imports caribou to Canada from Alaska

Over the past four years, a tame herd of captive caribou were raised at the Robert G. White Large Animal Research Station at the University of Alaska Fairbanks. In mid-April 2013, the herd was imported to Canada to begin field work across a series of hundreds of field plots over the next five years. The caribou were transported in a large semi via the Alaska Highway (2,275 km or 1,414 mi) from Fairbanks, Alaska to Fort St. John, British Columbia.

Disease testing required by the Canadian Food Inspection Agency (CFIA) was undertaken (and cleared) before importing live animals. Prior to export from the US and import to Canada, permits were also required from the State of Alaska, the government of the United States, the Yukon Territory, and the province of British Columbia. In addition, the BC permit required support from the local Treaty & First Nations in northeastern BC. 

Loading for transport began at roughly 5:30 a.m. Alaska time on Wednesday, April 17th, after which the convoy of semi and NCASI truck proceeded non-stop for roughly 28 hours (except for gas and border crossing) through until about 2:00 p.m. BC time on Thursday, April 18th.

The caribou are now housed at NCASI’s “base camp” that was constructed in northeastern BC during the summer of 2012, and all have passed CFIA’s final disease testing. Of the 15 caribou that were imported, a dozen have recently given birth to healthy calves. Drs. John and Rachel Cook of NCASI are currently living on site and have recently launched the first year of field research. With the beginning of Phase II involving caribou exposure to Canadian woodlands, NCASI is seeking additional financial support for this innovative project.

For more information, please contact Kirsten Vice or Darren Sleep in NCASI’s Montreal office. 

Contact information 

NCASI importe des caribous au Canada en provenance de l’Alaska 

Au cours des quatre dernières années, des chercheurs ont élevé un troupeau de caribous en captivité à la station de recherche Robert G. White sur les gros animaux de l’Université de l’Alaska à Fairbanks. À la mi-avril 2013, NCASI a transféré le troupeau au Canada afin de commencer les travaux de terrain qui seront réalisés dans une centaine de parcelles expérimentales au cours des cinq prochaines années. Un camion semi-remorque a transporté les caribous de Fairbanks en Alaska jusqu’à Fort St. John en Colombie-Britannique via l’autoroute de l’Alaska (2 275 km ou 1 414 milles).

Avant d’importer des animaux vivants, il a fallu effectuer les tests de dépistage des maladies exigés par l’Agence canadienne d’inspection des aliments (ACIA) et obtenir l’autorisation de l’AICA. Avant d’exporter les caribous des États-Unis et de les importer au Canada, il a aussi fallu obtenir des permis de l’état de l’Alaska, du gouvernement des États-Unis, du territoire du Yukon et de la province de la Colombie-Britannique. De plus, le permis de la C.-B. exigeait que NCASI soit soutenu par les groupes de Premières Nations du nord-est de la C.-B.

Le chargement des caribous dans le camion semi-remorque a commencé à environ 5h30 (heure de l’Alaska) le mercredi 17 avril. Le convoi (le camion semi-remorque et le camion de NCASI) a ensuite roulé pendant environ 28 heures sans s’arrêter (sauf pour faire le plein d’essence et traverser la frontière) pour arriver vers 14h00 (heure de la C.-B.) le jeudi 18 avril.

Les caribous sont maintenant logés au « camp de base » de NCASI qui a été construit dans le nord-est de la C.-B. à l’été 2012, et tous ont réussi les tests finaux de dépistage des maladies de l’ACIA. Parmi les 15 caribous importés, une douzaine a récemment donné naissance à des faons en bonne santé. Dr. John et Dr. Rachel Cook (NCASI) vivent sur place et ont récemment amorcé la première année de travaux de recherche de terrain de la Phase II qui consistent à exposer les caribous aux forêts canadiennes. NCASI est présentement à la recherche d’un soutien financier additionnel pour ce projet innovateur.

Pour en savoir plus, contactez Kirsten Vice ou Darren Sleep au bureau de NCASI à Montréal.

Contact