NCASI study on process parameters and emissions of volatile organic compounds

NCASI recently released Technical Bulletin No. 1035, Effects of Process Parameters on Emissions from Wood Products Dryers.

The NCASI Canadian Steering Committee directed NCASI staff to conduct studies to elucidate the relationships between process parameters and emissions of volatile organic compounds (VOCs), air toxics, and particulate matter for wood products dryers. In part, this was done because both the Canadian industry and national and provincial governments view incineration of VOCs as an undesirable emission control approach due to the large usages of natural gas involved, generation of nitrogen oxides (NOx), and counterproductive effects of adding NOx emissions in NOx-limited areas relative to the formation of ozone. Instead, they generally prefer to use pollution prevention measures to limit pollutant generation at the source.

In order to implement pollution prevention measures, an understanding of pollutant formation mechanisms or conditions under which pollutants are formed is needed. The information in this Technical Bulletin helps in understanding the conditions under which pollutants are formed. Although specific chemical formation mechanisms are not discussed, it is hoped that the information in this report will be useful to industry and regulatory personnel where pollution prevention measures are under development.

NCASI members can download this report from NCASI’s website (www.ncasi.org).

Une étude du NCASI sur les paramètres de procédé et leur influence sur les émissions de composés organiques volatils

NCASI a récemment publié le Bulletin technique no 1035, L’influence des paramètres de procédé sur les émissions des séchoirs de produits du bois (disponible en anglais seulement, seuls le résumé et la Note du président sont en français).

Le Comité directeur canadien du NCASI a demandé au personnel du NCASI de réaliser des études pour comprendre les relations entre les paramètres de procédé et les émissions de composés organiques volatils (COV), les polluants atmosphériques toxiques et les particules générées par les séchoirs de produits du bois et de clarifier ces relations. Le Comité directeur a fait cette demande entre autres parce que l’industrie, le gouvernement fédéral et les gouvernements provinciaux considèrent que l’incinération des COV n’est pas une méthode de contrôle valable des émissions en raison de la grande quantité de gaz naturel que nécessite cette méthode, de la formation d’oxydes d’azote (NOx) durant le processus d’incinération et des effets contreproductifs d’accroître les émissions de NOx dans des régions où les émissions de NOx sont faibles alors que ces émissions jouent un rôle important dans la formation de l’ozone. En général, on préfère plutôt faire appel à des mesures de prévention de la pollution pour réduire ces émissions à la source.

Avant de mettre en place des mesures de prévention de la pollution, il faut bien comprendre les mécanismes de formation de ces polluants ou les conditions dans lesquelles se forment ces polluants. Les renseignements dans ce Bulletin technique aident à comprendre les conditions dans lesquelles se forment ces polluants. Même si le rapport n’examine pas de mécanismes de formation particuliers, NCASI espère que ces renseignements seront utiles au personnel de l’industrie et des organismes de règlementation des juridictions où des mesures de prévention de la pollution sont en cours d’élaboration.

Les membres du NCASI peuvent télécharger ce rapport du site Web du NCASI (www.ncasi.org).