Screening life cycle assessment of unconventional use pathways for woody mill residues

Woody mill residues have properties suited to a vast range of beneficial use pathways. While these uses for woody mill residues are sometimes studied for their potential to reduce anthropogenic greenhouse gas emissions through carbon storage and product substitution, there is little information regarding other environmental attributes of these use pathways that would allow better understanding their environmental trade-offs.

NCASI Special Report No. 16-02, Screening Life Cycle Assessment of Unconventional Use Pathways for Woody Mill Residues, applies a screening life cycle assessment method to evaluate the potential environmental impacts and benefits of a wide range of management options for woody mill residues, including heat production from value-added fuels (pellets, syngas, methane), combined heat and power (CHP) generation from these same value-added fuels, transport fuel, use in metallurgy, and use as horticultural growing media.

The results indicate that for most environmental indicators studied, the impact scores are lower for the unconventional uses than for landfill disposal. In general, scenarios involving the use of value-added fuels in CHP systems designed for high electricity output which displaces fossil fuel-based electricity on the grid, show environmental benefits in more impact categories than other scenarios examined in this study. The environmental trade-offs, however, vary considerably among the pathways and scenarios examined.

NCASI Special Report 16-02 is available at www.ncasi.org.

For more information on life cycle assessment, please contact Dr. Caroline Gaudreault at NCASI’s Montreal office.

Contact Information  

Analyse du cycle de vie simplifiée des filières non traditionnelles de valorisation des résidus de bois générés par les usines

Les résidus de bois des usines ont des propriétés qui conviennent à de nombreuses filières de valorisation. Bien qu’on ait quelquefois étudié ces filières pour évaluer leur potentiel à réduire les émissions de gaz à effet de serre anthropiques par la séquestration du carbone ou la substitution de produit, il existe peu d’information sur les autres attributs environnementaux qui permettraient de mieux comprendre les compromis environnementaux associés à ces filières.

Le Rapport spécial no 16-02, Analyse du cycle de vie simplifiée des filières non traditionnelles de valorisation des résidus de bois générés par les usines, porte sur une méthode simplifiée d’analyse du cycle de vie qui évalue les impacts et les gains environnementaux potentiels d’un large éventail d’options de gestion des résidus de bois, notamment la production de chaleur à l’aide de combustibles ayant une valeur ajoutée (granules, gaz de synthèse, méthane), la production combinée de chaleur et d’électricité à l’aide de ces même combustibles, la production de carburant pour le transport, la production métallurgique et la production de substrat de culture.

Les résultats de cette analyse montrent que les cotes d’impact des filières non traditionnelles sont plus faibles que celles associées à l’enfouissement, et ce, pour la plupart des indicateurs environnementaux étudiés. En général, les scénarios de production combinée de chaleur et d’électricité, dans lesquels on produit de grandes quantités d’électricité et on utilise des combustibles à valeur ajoutée pour remplacer les combustibles fossiles servant à produire l’électricité du réseau, ont généré des gains environnementaux dans plus de catégories d’impacts que tout autre scénario examiné dans cette étude. Par contre, les compromis environnementaux varient considérablement dans les filières et les scénarios examinés.

Le Rapport spécial no 16-02 est disponible au www.ncasi.org.

Pour en savoir plus sur ce sujet, veuillez contacter Dr. Caroline Gaudreault au bureau du NCASI de Montréal.

Contact