Outils de calcul des GES pour les usines de pâtes et papiers

L’outil de calcul des GES développé par NCASI comprend deux modules :

Le premier module est un rapport (PDF) qui décrit les approches prises pour estimer les émissions de gaz à effet de serre des usines de pâtes et papiers. Publié pour la première fois en 2002, le rapport a fait l’objet d’une mise à jour en juillet 2005 afin de le rendre conforme aux exigences de la nouvelle version du Protocole des GES du WRI/WBCSD.

Le deuxième module est un chiffrier Excel qui sert à effectuer les calculs. NCASI a développé plusieurs versions de ce chiffrier, tel que décrit ci-dessous.

Ces outils, conçus spécifiquement pour l’industrie, devraient être utilisés conjointement avec un protocole de comptabilisation des GES reconnu tel que le « Protocole des GES » publié par le World Resources Institute/World Business Council for Sustainable Development (WRI/WBCSD) ou tout autre protocole reconnu pour dresser les inventaires de GES des entreprises. Les outils tiennent compte de bon nombre des éléments dans les protocoles connus et largement acceptés. De plus, ils prennent en considération un certain nombre de questions que les usines de pâtes et papiers doivent tenir compte dans la préparation d’un inventaire à l’échelle de l’usine ou de l’entreprise. Un effort particulier a été fait pour s’assurer que les outils soient compatibles avec les protocoles publiés par le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (GIEC) et le WRI/WBCSD.

Ces outils estiment les émissions de CO2 provenant de la combustion d’un combustible fossile à partir du contenu en carbone du combustible (ou d’un facteur d’émission comparable) et de la quantité de combustible brûlée. Les émissions de dioxyde de carbone provenant de la combustion de la biomasse ne sont pas comptabilisées comme des émissions de gaz à effet de serre, un principe généralement établi dans la plupart des protocoles examinés par NCASI, mais peuvent être déclarées comme « renseignements complémentaires », tel que l’indique le Protocole des GES du WRI/WBCSD.

Les outils estiment les émissions de méthane et d’oxyde nitreux provenant de la combustion de la biomasse et des combustibles fossiles à l’aide de facteurs d’émission. Les outils décrivent aussi des méthodes pour estimer les émissions de CO2 imputables aux combustibles fossiles ainsi que les émissions de méthane et d’oxyde nitreux des fours à chaux et des fours à calciner. Les outils estiment les émissions de gaz à effet de serre des sites d’enfouissement des usines, des systèmes de traitement des effluents, des véhicules et autres appareils alimentés avec un combustible fossile à l’aide de méthodes qui reposent sur les approches suggérées par le GIEC. Cependant, dans tous les cas, une entreprise peut se servir des renseignements qui lui sont propres si ceux-ci donnent des estimations plus précises des émissions de GES que les outils proposés.

Les outils calculent aussi les émissions indirectes liées aux importations d’électricité ou de vapeur et les émissions attribuables aux exportations d’électricité ou de vapeur. Ces émissions sont incluses dans l’inventaire, mais sont comptabilisées séparément des émissions directes. Les outils calculent les émissions provenant des systèmes de production combinée de chaleur et d’électricité (CHP) à l’aide de la « méthode d’efficacité » du WRI/WBCSD.

Les outils de calcul supposent qu’une entreprise établira généralement le périmètre de l’inventaire de façon à ce qu’il comprenne les émissions (a) de toutes les activités « de base » de fabrication des pâtes et papiers sur le site, quel que soit le propriétaire de la source d’émission, et (b) des autres sources qui lui appartiennent et que les protocoles sur les inventaires de GES largement reconnus recommandent d’inclure (p. ex. la flotte de camions appartenant à l’entreprise). Cependant, il est entendu qu’une entreprise établira le périmètre de l’inventaire en fonction des objectifs de l’inventaire.

Afin de bien interpréter les résultats de l’inventaire, on recommande dans ces outils que les résultats de l’inventaire incluent aussi la liste des activités qui se situent à l’intérieur du périmètre de l’inventaire et la liste des facteurs d’émission qui ont servi à estimer les émissions. Le format proposé pour la présentation des résultats de l’inventaire permet à une entreprise de séparer les émissions qui lui appartiennent (émissions directes) de celles qui ne lui appartiennent pas (émissions indirectes). L’entreprise est libre de choisir la méthode qui lui convient pour déterminer le propriétaire des émissions, mais elle doit expliquer sa méthode dans les résultats de l’inventaire. L’utilisateur peut consulter le Protocole des GES du WRI/WBCSD pour en savoir plus sur la façon de déterminer à qui appartiennent les émissions de sources partiellement détenues ou partiellement contrôlées par une entreprise.

Versions des chiffriers Excel

Protocole des GES du WRI/WBCSD 

  • Version 1.0
    Publiée en décembre 2002

    La version originale du chiffrier, développée par NCASI pour l’ICFPA et acceptée comme outil d’application du Protocole des GES du WRI/WBCSD, contient des formules et des facteurs d’émission par défaut qui s’appliquent à un auditoire international. (Cette version du chiffrier a été remplacée par la version 1.1. et elle n’est plus disponible.)

     
  • Version 1.1                        Manuel de l’utilisateur
    Publiée en novembre 2003

    Cette version est essentiellement la même que la version 1.0, sauf qu’elle comprend une interface Visual Basic améliorée et plus conviviale qui guide l’utilisateur, étape par étape, dans la préparation de son inventaire de GES. De plus, cette version comprend des facteurs d’émission par défaut et des unités de mesure adaptées aux usines américaines. NCASI a rédigé un manuel pour accompagner cette version du chiffrier. Cependant, un utilisateur qui désire plus d’explications devrait consulter le rapport (ci-dessus).

    Remarque : On suggère de régler le paramètre de sécurité dans le fichier Excel à « moyen » ou « faible » pour pouvoir activer les macros.

     
  • Version 1.2a
    Publiée en août 2005 (version basée sur les Lignes directrices du GIEC publiées en 1996 et mises à jour en avril 2009)

    NCASI a actualisé le chiffrier afin de le rendre conforme à la nouvelle version du Protocole des GES du WRI/WBCSD.

     
  • Version 1.3
    Publiée à la fin 2008 (version basée sur les Lignes directrices du GIEC publiées en 2006 et mises à jour en avril 2009)

    NCASI a actualisé le chiffrier afin de le rendre conforme à la nouvelle version des Lignes directrices du GIEC pour les inventaires nationaux des GES.

     

Programme de déclaration volontaire 1605 (b) du département de l’Énergie des États-Unis 

  • Version 2.1a            Manuel de l’utilisateur            Guide d’application rapide
    Publiée en mai 2004

    NCASI a développé cette version du chiffrier pour le rendre conforme aux exigences du programme de déclaration volontaire sur les gaz à effet de serre (le programme 1605 (b)) du département de l’Énergie. Cette version comprend une interface Visual Basic facile à utiliser qui guide l’utilisateur, étape par étape, dans la préparation de son inventaire de GES, des facteurs d’émission par défaut et des unités de mesure adaptées au programme du département de l’Énergie. Cette version produira les mêmes résultats que les versions précédentes si on utilise les mêmes facteurs d’émission, bien que les résultats puissent être exprimés différemment dans certains cas.

    Remarque : On suggère de régler le paramètre de sécurité dans le fichier Excel à « moyen » ou « faible » pour pouvoir activer les macros.

     

Exigences de déclaration des GES au Canada 

  • Version 3.3             Guide d'application rapide
    Publiée en avril 2005 (dernière mise à jour en novembre 2013)

    NCASI a conçu ces outils spécifiquement pour les usines canadiennes. Le chiffrier permet d’effectuer des estimations qui satisfont aux exigences du programme de déclaration canadien. Le chiffrier contient des facteurs d’émission, des caractéristiques sur les propriétés des combustibles et des unités de conversion tirées du guide le plus récent sur le Registre défi-climat des GES de l’Association canadienne de normalisation (CSA) (anciennement connu sous le nom de Mesures volontaires et Registre ou MVR). Le chiffrier comprend une interface conviviale et un Guide d’application rapide. NCASI a actualisé le chiffrier en novembre 2013 pour le rendre conforme aux exigences de l‘Avis publié dans la Gazette du Canada le 2 novembre 2013.